vendredi 23. octobre 2020

Inspirez-vous

 


Politiques de la Jeunesse & Familles
investissement pour le futur?

DANI POZO

Nos racines:
LA PENSÉE SOCIALE CHRÉTIENNE
  • Prof. Annemie Dillen

     

    Relations durables


    L’enseignement social de l’Eglise sur la vie de famille insiste sur le rôle que celles-ci ont à jouer dans la société et dans l’Eglise, en particulier au service de la vie, et sur la fonction de communauté qu’elles assument vis-à-vis de chaque membre de la famille (cf. Familiaris Consortio, n° 17). C’est pourquoi une base familiale stable, fondée sur des mariages solides, est particulièrement importante. Et l’Union européenne a un rôle à jouer dans l’encouragement à des relations durables, entre autres en soutenant l’éducation et le conseil matrimonial, conjugal et relationnel.

     

    D’un point de vue catholique, nous pouvons affirmer que les hommes et les femmes ont une double vocation : vocation à la vie de famille d’abord, comme partenaires et comme parents. Mais aussi vocation de personnes engagées dans la sphère publique, que ce soit par le biais d’un travail rémunéré ou volontaire. Des mesures politiques qui permettent aux personnes (et en particulier aux jeunes adultes) de travailler,  et qui luttent contre le chômage, sont très importantes.

     

     lire plus

     

     

     

    "La première structure fondamentale pour une « écologie humaine » est la famille, au sein de laquelle l'homme reçoit des premières notions déterminantes concernant la vérité et le bien (...)". Pape Jean-Paul II (Centesimus annus, 39)

     

     

    "En vertu de ce principe (de subsidiarité) l'Etat ne peut pas et ne doit pas enlever aux familles les tâches qu'elles peuvent fort bien accomplir seules ou en s'associant librement à d'autres familles (...)". Pape Jean-Paul II (Familiaris consortio, 45)

     


    Tous les mariages affrontent des moments difficiles, mais ces expériences de la croix peuvent rendre le chemin de l’amour encore plus fort.

     

     

  • Prof. Annemie Dillen

     

    La dignité des enfants


    D’un point de vue catholique, la dignité des enfants et des jeunes doit être respectée et constituer une référence pour les politiques publiques. La tradition catholique de protection de l’enfant à naître est bien connue, mais ce qu’elle dit de la dignité des enfants et des jeunes est souvent négligé alors que ce devrait être un point central d’attention. C’est ce qu’exprime en particulier le document Familiaris consortio, no 26, lorsqu’il établit que « Dans la famille, communauté de personnes, les enfants méritent une attention spécifique, basée sur le respect profond de leur dignité personnelle, le souci et la prise en compte effective de leurs droits. Cela est vrai de chaque enfant et s’impose particulièrement dans la petite enfance ou lorsque la maladie, la souffrance ou le handicap accroissent sa vulnérabilité ».

     

    Ceci signifie en particulier qu’en aucun cas les enfants ne sauraient être traitées comme des marchandises. Il faut être particulièrement sévère à l’encontre des pratiques mues par des mobiles financiers ou commerciaux conduisant à la maltraitance des enfants. Le respect de la dignité des enfants implique de surcroît la condamnation sans équivoque de toute forme de violence familiale et de châtiment corporel des enfants. La position prise à cet égard par l’UE doit être fermement maintenue.

     

    lire plus

     

     

     

    "Au sein de la famille (...) une attention très spéciale sera réservée à l'enfant, de façon à développer une profonde estime pour sa dignité personnelle comme aussi un grand respect pour ses droits (...)". Pape Jean-Paul II (Familiaris consortio, 26)

     

     

    "Le droit des parents au choix d'une éducation conforme à leur foi doit être absolument assuré". Pape Jean-Paul II (Familiaris consortio, 40)

     


    Chers jeunes, l’Église attend beaucoup de vous et de votre générosité. Ne perdez pas le courage de viser haut.

     

     

On passe à l'action:
LES PROPOSITIONS DES ORGANISATIONS CHRÉTIENNES
AUTRES PROPOSITIONS

JOC Europe

 

Interdire les contrats à durée déterminée pour l’emploi des jeunes si ceux-là n’ont pas de justification objective

Caritas Europa

 

Renforcer les éléments de „croissance inclusive“ de la stratégie Europe 2020

Office catholique européen pour l’éducation de la jeunesse et la formation adulte

Exclure tous les services d'éducation, y compris l'éducation non-formelle, du TTIP et du Tisa

Office catholique européen pour l’éducation de la jeunesse et la formation adulte

Développer le Programme Erasmus+

Office catholique européen pour l’éducation de la jeunesse et la formation adulte

Inclusion sociale et intégration des réfugiés sur le marché du travail

FIMCAP

 

Revise the Union Code on Visas in order to encourage youth mobility

FEECA

 

Renforcer la formation générale globale des adultes en Europe

KAB

 

Lutter contre le chômage des jeunes en maintenant la Garantie pour la Jeunesse

Don Bosco International

 

Garantir une éducation de qualité à tous

http://the-europe-experience.eu/